Informations actuelles sur Covid-19

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, le secteur de la construction applique avec un grand sens des responsabilités les mesures de protection des collaborateurs recommandées par la Confédération et les cantons. Ce secteur est armé pour faire face à la hausse du nombre de cas. Les chantiers ont pu et peuvent rester ouverts sans pour autant devenir des foyers de contamination. 

Le secteur de la construction, qui représente 10 % de la performance économique et emploie plus de 500’000 personnes qualifiées, est un moteur important de l’emploi et de l’économie en Suisse. La construction est un pilier essentiel de la lutte contre la crise économique actuelle.

en savoir plus ...

Secteur de la construction malgré tout sous pression

Comme l’ensemble de l’économie, la construction est sous pression. C’est pourquoi il est important que le secteur de la construction puisse continuer à assurer son rôle de pilier de l’économie auquel il a prétendu pendant la période de confinement et au cours des derniers mois. Le secteur de la construction fonctionne. Nous serons capables de surmonter la crise nous-mêmes si les maîtres d’ouvrage donnent les impulsions économiques nécessaires et lancent les projets de construction le plus vite possible. C’est pourquoi constructionsuisse appelle à:

Poursuivre les planifications et les études de projets

Tous les maîtres d’ouvrage et notamment ceux du secteur public sont appelés à ne pas mettre en place des programmes d’économies, mais plutôt à poursuivre les concours, les planifications et les appels d’offres. Les maîtres d’ouvrage publics doivent donner l’exemple.
Un nouveau «concept de relance» n’est pas nécessaire, il suffit de réaliser les projets déjà adoptés et prévus. Ce n’est que de cette manière que nous pourrons nous assurer de la mise en œuvre rapide des projets de construction après la crise et encourager le négoce des produits de construction. C’est ainsi que nous pourrons préserver les emplois et générer de la valeur ajoutée dans le secteur de la construction pour les années à venir.

Poursuivre les chantiers en toute sécurité

Il est indispensable que tous les collaborateurs puissent travailler sur les chantiers, dans le respect des mesures de protection, avec le moins de restrictions possible. Si nous voulons lever les incertitudes engendrées par le contexte particulier de pandémie, il nous faut trouver ensemble des solutions adaptées à la situation. Les contrôles actuellement effectués sur les chantiers fonctionnent parfaitement. Selon la Suva, les mesures de sécurité sont respectées.

Accélérer les procédures

Améliorer l’efficacité des procédures d’appels d’offres dans le cadre des prescriptions légales pourra contribuer à atténuer les effets de la crise à tous les niveaux et à accélérer la réalisation des projets. Il s’agit, plus que jamais, de promouvoir la numérisation des procédures d’autorisation en permettant les soumissions d’offres avec signatures numériques ou les ouvertures d’offres par conférence vidéo. Administration électronique et numérisation doivent être placées tout en haut de la liste des priorités.

Marchés publics: renforcer la concurrence axée sur la qualité

La révision de la loi fédérale sur les marchés publics (LMP) entrera en vigueur le 1er janvier 2021. Dans un souci d’harmonisation, les cantons ont conclu un accord intercantonal (AIMP 2019) qui promeut considérablement la concurrence axée sur la qualité. Désormais, les marchés sont adjugés aux offres les plus «avantageuses» et non à celles qui sont «économiquement les moins chères». L’utilisation durable des moyens est ainsi au centre de chaque adjudication. Le succès de ce changement de paradigme dépend de nous tous: les adjudicateurs et les prestataires doivent utiliser les mêmes critères d’adjudication et saisir cette opportunité d’améliorer la qualité dans notre secteur.

Perspectives: coopérer et tirer des enseignements du Covid-19

Le secteur de la construction lui-même peut assumer un rôle de modèle positif et montrer comment une branche peut fonctionner en temps de crise. C’est la raison pour laquelle constructionsuisse recommande à ses membres une rétribution mutuelle des prestations fournies et, en dépit de la période compliquée, une recherche commune de solutions. En travaillant tous ensemble, nous pourrons garantir au mieux le niveau des commandes et des liquidités du secteur de la construction.