04. Okt 2021

La feuille de route mobilité électrique a besoin de nouveaux objectifs

La feuille de route mobilité électrique a besoin de nouveaux objectifs

Les objectifs 2022 de la feuille de route mobilité électrique ont déjà été atteints début 2021. En mars, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a lancé la discussion sur les objectifs 2025 parmi les représentants de la Confédération, des cantons et des villes ainsi que des milieux économiques.

En 2018, à l’invitation de la conseillère fédérale Doris Leuthard, des représentants de la Confédération, des cantons et des villes ainsi que des milieux économiques ont tenté de répondre à une question: comment augmenter sensiblement, le plus rapidement possible, a part des véhicules à propulsion électrique? De cette discussion est née l’initiative feuille de route mobilité électrique. 75 mesures ont été présentées pour atteindre l’objectif de 5 % de véhicules rechargeables (voitures purement électriques et hybrides rechargeables) nouvellement immatriculés d’ici 2022. constructionsuisse, membre de la feuille de route, assure le parrainage de la mesure 61 Production d’énergie le long des routes nationales. Ce projet a donné lieu, l’année dernière, à une communauté de planification composée des entreprises Basler Hofmann, Bouygues Helion, TNC, et à une étroite collaboration avec l’Office fédéral des routes (vidéo no 5 état actuel). 

L’objectif de 2022 ayant déjà été atteint à la fin du mois de janvier 2021, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a réitéré son invitation pour un deuxième échange dès le mois de mars. Après avoir dressé un bilan, les organisations conviées ont abordé les objectifs possibles pour 2025. Lors de la discussion sur les stations de recharge en particulier, constructionsuisse a préconisé l’implication directe des membres de constructionsuisse et des organisations partenaires en mettant l’accent sur le développement du site, la planification et l’infrastructure.

Au cours des dernières semaines, les membres de la feuille de route mobilité électrique ont été consultés par écrit concernant les objectifs 2025. constructionsuisse est favorable à la prolongation de la feuille de route jusqu’en 2025, mais demande un objectif plus ambitieux concernant le nombre de véhicules rechargeables (proposition: 50 au lieu de 40 pour cent). Les résultats du scénario Swiss eMobility montrent une part de marché de 40 à 60 % en 2025. constructionsuisse soutient également l’objectif de 200’000 stations de recharge accessibles au public et l’accent mis sur la mesure de «recharge à domicile». 

Les soumissions seront évaluées en octobre. Le nouvel objectif 2025 sera ensuite adopté dans le cadre d’une deuxième rencontre au sommet avec la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga au moins de novembre 2021.